Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

 

Page principale | Archives | Ecrire un article | Session | Contact

A quoi ça sert ...

... de se voiler la face ?



Envie de revenir, mais pour ça faudrait que vous soyiez là aussi...
Je ne suis pas venue ici pour écrire dans le vide ;)

Bonne route à vous,
+++

*

Je te regarde toi qui restes là.
Je te regarde toi qui ne me parles pas...

J'attends ton signe qui ne vient pas...

Alors j'espère pour toi qu'il ne viendra jamais.

Fatigue...

Qu'est-ce qu'ils deviendront les fantômes, après ?
Qu'est-ce que je peux faire, pour les aider, et pour m'aider, moi aussi ?
Comment est-ce qu'on fait, pour supporter de devoir attendre vingt ou trente ans, pour que les rêves se réalisent, dans un hypothétique peut-être...
Combien de temps vais-je encore supporter l'éloignement...

Qu'est-ce qu'il va m'arriver ?

*

Je ne bois pas le café.
Je ne fais qu'en aspirer l'odeur...

Je n'écoute pas.
Je ne fais qu'entendre...

*

C'est ça, un ange gardien...
Il accourt alors qu'on faiblit, et il secoue notre petite ampoule, pour lui redonner de la force.
En la faisant tourner, et tourner encore, elle réapprend à éclairer ce qui l'entoure.
Et c'est comme ça, qu'on revit, et qu'on rechante.

Renouveau

/!\ en travaux /!\

J'essaye de remplir le vide intersidéral en haut à droite...
Attendez vous à des perturbations...

*

Ce matin, les hommes grattent leurs parebrises, ou salent leurs trottoirs...
Je rêvais que le chauffeur de bus décident de nous amener à la mer, il demandait à ceux à qui l'idée ne plaisait pas de descendre.
Moi et mamie Huguette on restait.
Mamie Huguette se disait qu'elle pourrait bien acheter sa baguette ailleurs qu'à Montrouge.

Le petit matin d'hiver était beau, sur les immeubles des Hauts de Seine, et sur les arbres "blancs glacés" des quais...

C'est ta faute...

J'y peux rien, mais alors, mais rien du tout...
Juste que les choses apparaissent, comme ça, d'elles-même...
Ca s'appelle des souvenirs...
Et des bons, même.
Mais des bons qu'on regrette, après...

A quoi ça sert.

*

Faut pas grand chose.
L'avatar d'une amie sur sa fenêtre MSN...
Une femme, dans les tons orange, qui sourit, les mains près de son visage, et on dirait qu'elle est sous un chapeau...
L'été est un peu plus de retour.

Na !

Un coucher de soleil sur des champs à perte de vue, contemplé par la fenêtre d'une vieille bagnole, du côté passager.
C'est fou, cette vision, je n'ai que celle-ci, pour toutes ces chansons...
Il sourit, et il a des petites rides au coin des yeux...

Et vous savez ce qui est encore plus agréable ?
C'est que je peux presque dire que cet homme est tout à moi, vu le peu de personnes qui ont l'air de le connaitre quand je leur en parle...
Je le partage, le fait découvrir...
Mais il reste à moi ;)
Et j'écris ça pour tout ceux qui le connaissaient bien avant moi...
Je voulais juste vous dire, que c'était bien pour moi, qu'il chantait.

*

Quelle délicieuse journée !
Il fait un temps charmant, et je me suis amusée à vernir l'un de mes meubles...
Assise dans le couloir devant notre appartement, avec mes gants de vaisselle mauves, en train de tartiner les morceaux de bois avec une couche de vernis couleur chocolat...
Le soleil qui frappe la vitre dans mon dos...

On dirait un de ces dimanches après-midi...
Vous savez, où pendant que vous jouez dans le jardin avec votre petit frère, votre père est lui aussi dehors, la porte du garage grande ouverte, en train de bricoler dedans...
Quand vous passez devant, ça sent bon le bois scié, ou la peinture...
Je repense au "Gaston" que mon père a fait, ou aussi, à mon fameux surmeuble, qui va sûrement finir à la poubelle, maintenant...
Bonjour tristesse...

On est pas dimanche...
C'est déjà la fin d'aprèm...
Il fait toujours beau, mais bon...
L'imagination est repartie avec les souvenirs.

Héritage

Quand j'étais petite fille, mes parents, pour moi, c'étaient les plus forts...
Je me rappelle que je les voyais un peu comme des génies, ou des magiciens...
Par exemple, je trouvais extraordinaire, que mon père comprenne l'anglais, alors que pour moi, ce n'était qu'une suite de sons étranges...
Je trouvais magique que ma mère me dise qu'on pouvait reconnaitre si un match de foot se passait de nuit ou de jour, en comptant les ombres qu'ont les joueurs autour d'eux...
...
Aujourd'hui, je leur conserve cette espèce d'aura...
Et au lieu que tout cela perde quelque peu de son charme avec les années...

Je me dis que je deviens magicienne aussi, comme eux, en grandissant...

Articles suivants